Résoudre les problèmes avec joie

Les problèmes de la vie ne sont pas là pour vous anéantir. Ils sont là pour vous aider à grandir.
Etes-vous déjà allé dans une salle de gym, et vous regardez toutes les altères posées là et vous dites : « zut ! Pourquoi y a-t-il tant d’altères ici ? Je ne peux pas les soulever toutess ! Regarde comme elles sont lourdes ! Pourquoi n’y a-t-il pas juste quelques poids légers à soulever? »

Bien sûr que ça parait ridicule, mais c’est justement comme ça que la plupart des gens réagissent aux différents problèmes qui apparaissent dans leur vie.

« zut ! Pourquoi suis-je obèse ? Pourquoi ne suis-je pas mince ? Pourquoi y a-t-il tant de nourritures délicieuses qui me font gagner du poids ? Pourquoi est-ce si dur de faire de l’exercice ? J’en ai marre d’être gros! »

“Zut! Pourquoi faut-il que ce soit si dur de faire de l’argent ? Comment vais-je faire pour sortir de mes dettes alors que je peux à peine payer mes factures ? Pourquoi à chaque fois que je commence à m’en sortir ma voiture tombe encore en panne ? J’en ai marre d’être fauché ! »

« Zut ! Pourquoi je ne trouve pas une copine (ou un copain ?). Je suis une personne bien, n’est-ce pas ? J’en ai marre de rendez-vous ennuyeux avec des imbéciles ! Peut-être que je devrais rester célibataire. Pourquoi est-ce si dur ? J’en ai marre d’être seul.”

« zut ! Pourquoi est-ce je ne trouve pas un boulot que j’aime? Pourquoi dois-je faire un travail aussi stupide juste pour gagner de l’argent ? Quel genre de vie est-ce ? Comment ferais-je ce que j’aime alors que je ne sais même pas ce que c’est ? J’en ai marre de ce travail!”

Problèmes comme obstacles
Les attitudes citées ci-haut décrivent les problèmes comme des obstacles. Ils sont des barrières, des embêtements. Ils viennent gêner la vie. Ils viennent interférer dans votre manière de profiter de la vie.
Selon cette façon de penser, vous devriez faire de votre mieux pour prévenir l’arrivée des problèmes dans votre vie autant que possible. Si un problème arrive, cela veut dire que quelque chose a mal tourné. Cela devrait être anticipé et évité. Et des problèmes inévitables sont une malchance ou un cruel coup du sort.
Si vous avez des problèmes ça voudrait dire que vous devriez les éliminer si vous le pouvez. Cherchez le nirvana de l’existence sans problèmes. Chaque chose à la place qu’il faut et Hakuna matata !

C’est une dure façon de penser à adopter. Plus vous réfléchissez de cette manière, plus vous vous affaiblissez. Cela vous met dans une situation ou vous avez deux options.
La première c’est d’être totalement dépassé. Votre vie devient remplie de problèmes que vous ne pourrez pas facilement résoudre. Vous en viendrez peut-être à une sorte d’échappatoire (la télé, internet, les jeux vidéo, lecture excessive, la drogue, l’alcool, etc.). Vous aurez cette sensation que lentement votre vie vous échappe. Quand de nouveaux problèmes arrivent, vous serez stressé, inquiet et anxieux.
La seconde option c’est la fuite. Vous vous effacez pour réduire le nombre de problèmes à affronter. Si une partie de votre vie vous cause des problèmes vous cherchez à l’amputer littéralement. Vous vivez probablement seul avec peu d’amis. Vous préférez le travail facile, sans défi, sans récompense. L’idée de vivre dans une cave quelque part ou de méditer pendant plusieurs jours commence à vous sembler intéressante. Tout ce que vous voulez c’est la paix, mais vous ne semblez jamais l’avoir pour très longtemps. Il y a toujours quelques ennuis qui surviennent.

Il y a d’autres options ainsi que des variantes des deux premières, mais souvent, vous êtes partagé entre le stress et l’apathie. De toute façon plus vous suivez ces voies, plus vous vous affaiblissez. Eventuellement, des problèmes qui n’avaient pas l’air si graves il y a 5 ans semblent être insurmontables aujourd’hui. « Zut, pourquoi cette ampoule doit-elle brûler ? Maintenant je dois aller au magasin en chercher une autre… Je le ferai plus tard. Je n’ai pas assez d’énergie pour régler ça maintenant. »

Problèmes comme opportunités.

Voyons maintenant une manière différente de prendre les problèmes qui est beaucoup plus intéressante.
Les problèmes ne sont pas là pour vous ennuyer. Ils vous aident à devenir plus fort. Les problèmes sont comme les altères dans la salle de gym. Si vous essayez de les soulever, vous pourrez sembler être fatigué à court terme mais vous serez plus fort à long terme.
Lorsque vous pensez aux problèmes et aux défis que vous avez dans la vie, vous pourrez pensez que le but c’est d’atteindre la solution, de voir le problème passer. Mais c’est une perspective trop étroite et qui vous affaiblit. C’est comme se dire que l’objectif d’aller à la gym c’est de finir de soulever ses poids.
Une perspective plus productive est de considérer que ce qui compte vraiment c’est le fait de résoudre les problèmes. C’est l’activité et non la solution finale qui vous aide à grandir.

Supposons que l’un de vos problèmes est que vous êtes endetté et fauché. Si c’est le cas, je suppose que c’est un problème que vous voudriez bien résoudre. Vous pourrez être désespéré d’arriver à la solution aussi vite que possible. Mais le plus gros avantage se trouve dans l’activité de résoudre le problème, pas dans le résultat final.
Les problèmes physiques apportent la force physique. Les problèmes mentaux apportent la force mentale. Et tous les problèmes apportent d’une certaine manière la force spirituelle (ou la force de caractère).
Ce point de vue a un résultat positif à la longue. Plus vous l’utilisez, plus vous devenez fort.
Si vous tournez en rond parce que vous fuyiez les problèmes, lorsque vous sortez la tête du sable, vous pouvez vous trouver entouré de problèmes qui ont l’air trop lourds pour vous, endetté, un boulot en cul de sac, une relation qui craint, un gros ventre, aucun sens dans la vie, etc. Ce n’est pas grave. Commencez par les poids les moins lourds et entrainez-vous à partir de là. Lorsque vous aurez résolu ces petits problèmes, vous commencerez à vous sentir plus fort et plus confiant. Vous vous sentirez éventuellement prêt à affronter les problèmes moyens… puis ensuite les plus costauds.
Nettoyer, organiser et faire les petites réparations sont un bon endroit pour commencer. Arrangez votre bureau, nettoyez les toilettes. Videz votre boite mail. Accrochez cette photo au mur. Sortez la nourriture expirée de votre frigo.
Vous pouvez aussi utiliser le “timeboxing”. J’en parle dans mon livre. Fixez-vous une certaine période de temps, disons 30 à 90 jours et mettez-vous dans la résolution de votre problème. Si le temps est passé, vous êtes libre de vous arrêter, peu importe les progrès que vous avez fait. C’est pratique pour des tâches ennuyeuses comme vider votre boite mail par exemple. Vous vous fixez 20 minutes de temps en temps à le faire jusqu’au jour où la boite sera totalement vide. Le bénéfice à long terme du fait de résoudre les petits problèmes c’est que vous devenez bon à les résoudre vite.
Pensez à des cessions de résolutions de problèmes comme des exercices pour votre discipline mentale, comme aller à la gym. Si vous les faites régulièrement, vous deviendrez de plus en plus fort et les petits problèmes ne paraitront plus aussi ennuyeux.
Devenir plus fort.

Résoudre les problèmes augmente vos capacités. Plus vous en résolvez, plus vous vous améliorez dans leur résolution.
Ce changement d’attitude peut être très efficace. Si vous commencez à voir vos problèmes comme des exercices sensés vous rendre plus fort, vous les affronterez avec une attitude positive. Vous savez que ce sera difficile et vous acceptez cela. Le poids est censé être lourd, et le soulever est sensé être fatiguant. Si c’était trop facile, ça ne vous aiderait pas à croitre.
Vous pourriez vous sentir un peu stressé lorsque vous faites face à un problème difficile, mais vous sentiriez la même chose dans une sale de gym.
Ne vous plaignez pas pour vos problèmes. Soyez reconnaissant. Ils vous entrainent à devenir plus sage et plus fort. Apprenez à aimer l’entrainement que vous en recevez. Dans quelques années, vous serez reconnaissant d’avoir eu à résoudre ces problèmes puisque vous aurez grandi.

J’ai un autre article relatif à celui-là…

About these ads

One Response to Résoudre les problèmes avec joie

  1. Elvis LEUMEGA dit :

    Les problèmes, les difficultés et tous les obstacles que nous rencontrons tous sont les chargés de cours, si non les professeurs de rang magistral à l’ "Université des coups durs"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: